• Régulièrement nos collègues d'Alizé Diving à Nouméa organisent la venue en Nouvelle Calédonie de journalistes et de photographes pour la réalisation d'articles dans la presse japonaise et chaque fois ils viennent plonger sur les beaux sites de Hienghène.

    Suite à leur dernier voyage, nous venons de bénéficier de deux belles pages en cœur de revue dans le dernier numéro du magazine DIVER  :-)

    Merci à l'équipe d'Alizé Diving pour cette belle promotion réalisée grâce à eux.

    La grotte des monstres pétrifiés - Hienghène La grotte des monstres pétrifiés - Hienghène

    Babou Côté Océan - Hienghène ; en cœur de revue au Japon. Babou Côté Océan en cœur de revue au Japon.

     


    votre commentaire
  • Chez Babou Côté Océan :

    "Lors de nos sorties en plongée ou en randonnée palmée nous vous offrons une petite collation.

    Pour le service du thé, du café ou des boissons froides nous utilisons des gobelets que nous réutilisons afin d'éviter du gaspillage et de la pollution.

    Nous devons cependant les renouveler de temps en temps.

    A cet effet nous venons d'acheter des "écocup" qui nous ont été proposés par l'association Longitude 181 Nature dont nous sommes Centre Ambassadeur.

    Ceci nous permet de soutenir financièrement l'association mais aussi et surtout de vous sensibiliser sur ses actions en diffusant son image auprès de vous tous."

    Des "Ecocup" Longitude 181 Nature pour Babou Côté Océan à Hienghène Des "Ecocup" Longitude 181 Nature pour Babou Côté Océan à Hienghène

    Des "Ecocup" Longitude 181 Nature pour Babou Côté Océan à Hienghène

     

    Vous aussi vous pouvez soutenir Longitude 181 Nature, ses objectifs et ses actions, en adhérant à l'association à titre personnel : Adhérer ICI.

     


    votre commentaire
  • Babou Côté Océan à Hienghène - Cliquer pour agrandir


    BABOU   COTE   OCEAN
    BP 77  - 98815 Hienghène
    NOUVELLE CALEDONIE

    Nous contacter par mail


    votre commentaire
  • La Saint Valentin approche  ...♥♥♥

    Pourquoi ne pas prévoir une petite escapade en amoureux à Hienghène ?

    A cette occasion pensez aux bons cadeaux Babou Côté Océan

    Offrez-lui :

    • une demi-journée de kayak ;
    • une matinée à l'îlot Hienga ;
    • un baptême de plongée ;
    • une matinée de plongée à la barrière ;
    • une formation au niveau 1 ;
    • ...

    Pour cela rien de plus simple : contactez-nous par mail
    Voir : Ici, notre liste de prix


    votre commentaire
  • Depuis plusieurs années nous sommes membre et centre ambassadeur de Longitude 181 Nature.

    Je vous propose à ce titre de lire et de signer la pétition, initiée par l'association, dont vous trouverez le texte ci-dessous :

     

    Appel pour l’interdiction définitive des concours de chasse sous‐marine

    Nous, Longitude 181, lançons une pétition nationale pour que ce genre de massacre ne se reproduise plus jamais.

    FAITES SIGNER LARGEMENT ! POUR SIGNER en LIGNE c’est ici : PETITION sur CHANGE.ORG

    • Destruction de « patrimoine commun » !

    Un concours à qui tuera le plus de poissons ! Vous n’y croyez pas ? Nous non plus, et pourtant…
    La  FNPSA  (Fédération  Nationale  de  Pêche  Sportive  en  Apnée)  a  organisé,  ces  6  et  7  octobre,  un  concours de chasse sous-­marine dans la zone comprise entre le port de la Galère et la Vaquette (entre Théoule et Miramar), sur la zone des Basses de la Fourmigue. Une quarantaine d’équipes de 2 chasseurs étaient réunies.

    Ces  chasseurs  sont  des  champions  d’apnée,  et,  si  le  prélèvement  d’un  chasseur  peut  être  accepté,  celui d’un bataillon de chasseurs, dont le seul but est de tuer le maximum de poissons… est totalement inacceptable ! En quelques heures, ces « champions » ravagent toute une zone, tuant les plus gros poissons – les plus gros reproducteurs. Ont-­ils la moindre idée de l’impact de leur chasse ? De l’impact du prélèvement d’une cinquantaine de murènes ? S’en soucient-­ils ?
    Pas une seconde : je suis venu, j’ai vu, j’ai tout détruit… et tout cela uniquement pour jouer !

    En  quelques  heures,  un  carnage.  La  zone  bouleversée  mettra  des  années  à  retrouver  son  équilibre  écologique, à condition qu’on ne fasse plus de prélèvements – ce qui ne sera pas le cas !…

    • Comment peut-­on, aujourd’hui encore, jouer à tuer ?

    Comment peut-­on organiser un concours du « plus grand tueur » ? Si les champions d’apnée veulent se mesurer, qu’ils tirent sur cible !

    Qu’un  chasseur  sous-­marin  pêche  le  poisson  de  son  repas,  rien  à  dire.  Mais  qu’une  fédération  de  plusieurs milliers de licenciés s’enorgueillisse d’organiser un massacre, c’est inadmissible.
    Et cela doit changer !

    • A qui appartient le poisson de la mer ?

    Il ne s’agit plus de concours de chasse sous-­marine, mais de concours de « destruction de bien commun » ! Car les poissons appartiennent à tous les citoyens : qu’en pensent les milliers d’autres usagers de la mer  qui  n’ont  pas  été  consultés  ?  De  quel  droit,  quelques  chasseurs  peuvent-­ils  ravager  des  zones  fréquentées toute l’année par des milliers de visiteurs sous-­‐marins ?

    • Nous, les « non-­chasseurs », sommes-­nous des citoyens de 2ème catégorie ?

    Le  poisson  appartiendrait-­il  plus  aux  chasseurs  qu’aux  plongeurs  contemplatifs  ou  photographes ?  Appartient–il de droit à ceux qui le massacrent ? Faut-­il tuer pour s’approprier le poisson que d’autres  ont  décidé  d’offrir  aux  générations  futures ?  Pourquoi,  nous  qui  voulons  laisser  vivre,  n’avons-­nous pas les mêmes droits que ceux qui tuent ?

    Faut-­il que nous organisions un concours de « laisser vivre » pour nous attribuer définitivement les poissons,  comme  ces  90  tueurs  l’ont  fait ?  Privant  ainsi  des  dizaines  de  milliers  de  personnes,  d’aujourd’hui et de demain, de la jouissance de ces poissons vivants.
    C’en est trop !

    Nous, Longitude 181, lançons une pétition nationale pour que ce genre de massacre ne se reproduise plus jamais.

    SIGNEZ ET FAITES SIGNER LARGEMENT !

     

    Cette pétition sera remise à : Nicolas Hulot.


    Pour ma part j'ai signé sans hésitation  :-)

    Si vous n'êtes pas convaincus je vous invite à prendre connaissance du calendrier suivant  pour avoir une idée de l'impact possible de telles pratiques : http://fnpsa.net/competitions/


     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique